Focus sur l'enseignement soutenu
Des enfants de huit ans écrivent des contes de fées, fabriquent des poupées et jouent une pièce de théâtre dans la leçon danoise.

Helle, enseignante

Sympa et éducatif, mais avec de légers ajustement pour la prochaine fois

'Les enfants ont tous dit qu'ils se sont amusés pendant ce procédé, et académiquement, ils ont obtenu le bénéfice des leçons, ce que mes collègues et moi-même expérions. Une seule chose devra être faite différemment la prochaine fois; la décoration des poupées. Pour éviter le temps de séchage et rendre le travail plus facile, nous avons utilisé des crayons à la place de la peinture. Les crayons mous avaient l'inconvénient de tâcher, ce qui a empêché les lettres en caoutchouc mousse autocollantes de coller correctement lorsque les poupées ont été utilisées sur scène dans la salle de classe.'

Avec les contes de fées comme thème, les élèves de 2ème année de l'école Halgård School de Holstebro ont suivi un cours d'enseignement soutenu par la créativité et les produits nécessaires. 
L'enseignante danoise, Helle Østrup-Kristensen, utilise souvent l'option de l'enseignement soutenu avec ses jeunes élèves. Selon cette dernière et ses collègues de l'école Halgård, cette option a beaucoup d'avantages. L'un d'entre eux est celui d'intensifier la motivation des enfants lorsque l'enseignement est varié. 
Voici un aperçu des pensées et des expériences de Helle, avec les contes de fées comme thème de fond, combinés avec des activités pratiques. 
L'intention académique était d'initier les enfants à créer des histoires en fonction de la «structure de l'histoire en trois parties» (début, milieu et fin). Ceci inclut la reconnaissance des différences ainsi que celle des caractéristiques personnelles internes et externes. Et également l'écoute et la pratique de l'intonation lors de la lecture à haute voix.

Comme les contes de fées sont le produit d'une bonne imagination, c'était une activité idéale pour inclure d'autres activités dans ce procédé, explique Helle. Pour cela, les enfants devaient écrire et acter leur conte de fées dans une pièce de théâtre. Ils devaient également créer et confectionner des poupées de tailles réelles dotées de caractéristiques bien distinctes.

Les enfants se sont utilisés eux-même comme modèles pour la fabrication des grandes poupées. Chaque poupée fut confectionnée avec deux morceaux d'imitation tissu, agrafés ensemble et remplis de papier journal.

Chacune des caractéristiques externes a été apportée par le coloriage, alors que les caractéristiques internes apparaissaient sur les habits sous forme de texte, en utilisant des lettres en caoutchouc mousse autocollantes.

Les enfants ont écrit en groupe, les mots-clés de leur conte de fées, suivis de la structure de l'histoire en trois parties (début, milieu et fin).

Avant la représentation finale de la pièce de théâtre, les enfants ont répèté leur texte et leur prononciation.